lundi 6 février 2012

Rabastens vs Fréjairolles

Matches retour

Chapitre 1

Pour la deuxième semaine consécutive, les badistes du BDR avaient rendez-vous avec le chalenge interclubs UFOLEP pour la réception du club de Fréjairolles, une commune de la banlieue nord de Mouzieys-Teulet.
Cette première étape des matches retour se devait d'apporter un résultat plus positif que celui de notre dernière sortie à domicile contre Albi, où le score sévère avait bien mal payé les efforts déployés.
Nos invités vinrent au rendez-vous sans trop de retard malgré l'épais centimètre de neige qui recouvrait la plaine tarnaise depuis la veille et qui, telle une sardine marseillaise, affecta outrageusement les transports dans ce pays de vignes opulentes et de briques ensoleillées.
Cap'tain Cédric avait sous la main, une fois encore, un bon vivier de compétiteurs frétillants prêts à en découdre, l'œil brillant d'un désir à peine dissimulé de revanche. Il bondit allégrement sur la feuille de match dès l'arrivée de nos adversaires, tout occupés qu'ils étaient à admirer à la fois les dimensions du gymnase et la souplesse de son revêtement de sol, et s'appliqua à poser les noms de chacun dans les cases, comme des pièces de puzzle en bois dans leur logement. Chaque personne trouvait sa place, et chaque place trouvait sa personne.
En deux injonctions et trois mouvements de bras il fit enfin installer un dernier terrain pour débuter les rencontres.
Une première série de cinq matches a été lancée : les deux simples dame, deux simples homme et le double homme, soit la majorité des neuf rencontres prévues.
Les dames ont retrouvé l'esprit conquérant qu'on avait entrevu à plusieurs reprises cette saison mais que la double confrontation avec Navès puis Albi avait brusquement éteint. Après avoir fait étalage de leur confiance dans le premier set, elles ont dû attendre la troisième manche pour l'emporter.
Les deux rencontres de simple homme, constituèrent deux oppositions équilibrées, et offrirent de beaux échanges pleins de rebondissements avant que le score ne tourne en notre faveur lors d'une "belle" endiablée.
Le double homme n'aura pas laissé beaucoup d'espoir à la paire adverse malgré un léger relâchement de nos gars en seconde manche.
Avec cinq victoires en autant de rencontres, le contrat était rempli.
Les quatre derniers match comptaient donc pour du beurre.
Le capitaine n'avait plus qu'à remporter son simple comme d'habitude pendant que les filles renouvelaient en double, de manière plus convaincante, ce qu'elles avaient réalisé en simple.
Les deux doubles mixte, disputés sans pression ni enjeu, ont permis à nos adversaires d'empocher leurs deux points.
Pour achever cette bonne soirée, la dégustation de délicieux cakes au coco confectionnés par Élodie accompagnés de rafraichissements opportuns, nous a permis d'oublier un temps les crêpes que Régis nous préparait autrefois avec amour.

fin

1 commentaire: