lundi 11 octobre 2010

Florentin le bon bout...


C'est accompagné d'une lady (qui d'autre qu'Élodie ?) et de cinq gentlemen (Bruno, Greg, Jérôme, Marc et votre serviteur) que le Captain Laurent a mené ses troupes ce vendredi 8 octobre 2010 jusqu'à la charmante bourgade de Florentin et sa surprenante patinoire olympique de badminton.

Voici ce qui s'y est joué :

- Un simple dame avec... Élodie (évidemment... et même si Bruno s'était gentiment proposé !), victorieuse au terme d'une belle bagarre sur 3 sets.

- Trois simples messieurs avec Jérôme, Marc et Greg. Deux victoires et une défaite sur ces 3 rencontres. Greg aurait plutôt commencé par du double pour sa première sortie Ufolep mais le capitaine en a décidé autrement (il faut dire qu'il était remonté comme une mécanique, le Greg, muni qu'il était d'une raquette et de chaussures toutes neuves). Le nouvel équipement, hélas, ne lui suffit point pour l'emporter.

- Un double mixte remporté par Elodie et Laurent.

- Deux doubles messieurs (dont un "pour le fun") remportés par Bruno et moi-même.

- Un double messieurs pour que Greg termine sur une note positive... En l'emportant aux côtés de Jérôme.

Résultat final : 7 à 1 pour les badistes du Rabastinois.

Derrière ce succès, nous avons profité d'un fort agréable moment de convivialité auprès de la très chaleureuse équipe locale. Cidres, vins et Cola (sic) coulèrent à flot accompagnés de saucisson et de délices sucrés, pendant que les conversations avisées sur le monde du badminton professionnel en Lithuanie et la culture de la betterave rose dans la basse vallée du Tarn allaient bon train. Bref un excellent moment, qui, à mes yeux, illustre parfaitement l'esprit de ces rencontres Ufolep et nous donne un bel exemple d'accueil. C'est dit.

Alors voilà, nous n'allons pas nous voiler la face, Florentin, ce sont nos amis de fond de classement, il ne s'agit pas de l'équipe la plus difficile de ce championnat interclubs. Mais quand même, c'est une première rencontre qui ne peut que nous motiver pour la suite.

Pour la prochaine, nous attendons, évidemment, plus de DAMES. Merci d'avance aux courageuses volontaires.

1 commentaire: