lundi 5 octobre 2009

La prise de raquette

Au badminton, il existe essentiellement quatre types de prise de raquette.

La prise dite "universelle"
Utile pour le jeu long : les coup droits et surtout les dégagements. Le manche de la raquette forme un angle de 120° avec l'avant bras. La poignée est maintenue entre le pouce et l'index. les autres doigts enveloppent le grip tout en restant espacés. La puissance est obtenue par la pression de la première phalange de l'index sur le plat du grip. Lorsqu'on tend le bras, le tamis, qui est dans le prolongement, n'est pas visible
La prise "marteau"
La raquette est prise à la manière d'un marteau, le manche de la raquette est perpendiculaire à l'avant-bras. L'intersection du pouce et de l'index vient donc se poser sur la tranche du grip. Le tamis à la même orientation que dans la prise universelle.
Cette prise est adaptée aux coup puissants comme les smashes.


La prise "revers"
La pression de la main sur le grip est relâchée. Il faut saisir le grip entre le pouce et le reste des doigts, la paume ne touchant pas le grip. Le plan du tamis est perpendiculaire à l'axe du bras.
L'utilité de cette prise revient naturellement aux coups de revers, mais aussi à la défense sur les smashs ou encore pour les services… de revers.



La prise "rush"
La raquette et tenue comme si on venait de la ramasser au sol. Le pouce est sur le plat de côté du grip, la main est placée au bas du manche. Le plan du tamis est perpendiculaire à l'axe du bras.
Cette prise est plus souple et permet des gestes plus courts avec une meilleure mobilité du poignet et non du bras complet. L'utilité de cette prise se sent pour le petit jeu au filet, pour les rushs ou les contre-amortis.

2 commentaires:

  1. merci beaucoup pour ces informations, mais j'ai une petite question: comment peut on faire pour éviter les douleurs au niveau des doigts?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Achète un vrai grip, ou stop la branlette.

      Supprimer